divendres, 11 d’abril de 2014

l'odeur

Cayo Jutías, Cuba, 
setembre14

À quatre heures du matin, l'été, 
Le sommeil d'amour dure encore.
Sous les bocages s'evapore
L'odeur du soir fête. 
A. RIMBAUD, Alchimie du verbe, 1873

(A les quatre de la matinada, a l'estiu, el son d'amor dura encara i entre l'arbreda s'evapora l'olor de la festa de la nit)